Association : "Aménagement et Environnement de la Boucle. Le Vésinet, Croissy, Le Pecq" (AEB)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Urbanisme et Environnement

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 28 mai 2017

Le projet du Parc Princesse est bien défini

Le projet du parc Princesse est maintenant bien connu.

Voici les éléments principaux tels que AEB les a présenté lors de son AG du mois de mars 2017.

Pour accéder au plan d'ensemble, cliquer sur : plan ensemble mars 2017

Les différents promoteurs ont présenté des projets assez aboutis. Pour les appartements en acession libre ce sont :

  • Cogedim : Cogedim mars 2017
  • OGIC : OGIC mars 2017
  • Nexity :Nexity mars 2017
  • Sogeprom :Sogeprom mars 2017

Pour les logements sociaux ce sont :

  • France Habitation : France Habitation mars 2017
  • Efidis : Efidis mars 2017
  • 3f :

3f mars 2017
Le détail du projet de 3f ne nous a pas encore été communiqué.

La prochaine étape sera la définition du complexe sportif et culturel.

dimanche 2 octobre 2016

Chemin de Ronde : les travaux de construction de Croissy commencent

allée des machines 2016 sept 1 Le chantier à l'angle du chemin de Ronde et de l'allée des machines a commencé.

Les travaux de terrassement ont été réalisés en septembre, le déblai (essentiellement de sable) étant stocké à proximité.

Début septembre, l'érection de la première grue a commencé.

Malheureusement plusieurs gros platanes de l'allée des machines ont été coupés à cause de ce chantier.

allée des machines 2016 oct 1

Début Octobre, les trois grues sont en place, le coulage des fondations a commencé.

Des baraquements de chantier ont été installés sur le chemin de ronde. allée des mchines 2016 sept 2

Rappelons que ce chantier verra la construction de 42 logements familiaux et d'une résidence intergénérationnelle de 140 logements.

dimanche 5 juin 2016

Le point sur les projets d’urbanisme

Le Parc Princesse

Après le plan général d’aménagement présenté dans le dernier numéro de la revue municipale, le projet entre dans sa phase de conception des différents lots, conception pour laquelle dix agences d’architecture et sept opérateurs ont été sélectionnés. La concertation réalisée ces derniers mois va se poursuivre avec l’organisation par la municipalité de deux forums sur la qualité architecturale du projet et sur les mobilités, suivis d’une réunion publique d’information . AEB participera comme précédemment à ces rencontres et vous fera part régulièrement de ses remarques et observations.

Les transports et la circulation

La ville du Vésinet a créé un groupe de travail autour des circulations douces, dans lequel notre association sera représentée par deux personnes. L’étude de la refonte des lignes de bus va être reprise par la CASGBS, AEB adhérent du CADEB fera partie de la délégation qui sera reçue en juillet par les deux Vices-Présidents en charge des transports. Nous travaillons en amont avec les associations Chemin de Ronde et l’Association du Lac Inférieur pour rédiger un questionnaire sur le nouveau maillage, le type de bus et leur mode de propulsion et également sur les transports à la demande.

L’urbanisation du Chemin de Ronde à Croissy

AEB et deux autres associations ont été reçues une nouvelle fois par la mairie de Croissy-sur-seine pour faire le point sur les 2 projets immobiliers situés Chemin de Ronde, il nous a été remis les chartes « Chantier-Propre » des deux projets. Nous avons proposé une réunion mensuelle de suivi de chantier qui a été acceptée par le bailleur social « Moulin Vert » ce qui nous permettra de nous exprimer sur le déroulement du chantier afin de limiter au maximum les nuisances induites par ces projets. Nous avons demandé à la mairie de Croissy de nous fournir le circuit des camions pour le chantier de l’Allée des Machines qui devrait démarrer en juin 2016. La mairie de Croissy nous a communiqué les itinéraires qui doivent être confirmés lors de la désignation de l’entreprise de construction. AEB va exercer une veille active et contactera le médiateur désigné par la ville en cas de non-respect des engagements pris (circulation, bruit, respects des horaires de travail…..)

mercredi 25 mai 2016

Création d'une AVAP au Vésinet

L'AVAP, Aire de mise ne Valeur de l'Architecture et du Patrimoine, est un document d’urbanisme réglementaire qui complète le PLU. reunion AVAPCe document est important car il répond au besoin de protection de notre patrimoine exceptionnel et unique.

Il comporte plusieurs objectifs concrets comme:

- Préserver notre patrimoine arboré et les maisons exceptionnelles

- Empêcher certains découpages de parcelles afin de ne pas dénaturer le site.

- Apporter de la cohérence et de l’harmonie dans les constructions et dans les aménagements de voirie et de plantations d’arbres.

Une attention particulière sera apportée aux clôtures afin de garder de la transparence entre espace publique et privé.

Comme pour le PLU et le SCOT, AEB a participé activement aux très nombreuses séances de travail destinées à l'élaboration de ce règlement.

Une réunion publique est organisée par la municipalité le 27 mai 2016 à 20h30 salle des conférences de la mairie ( affiche d'information jointe) pour répondre aux questions, remarques et suggestions des Vésigondins.

Nous vous y attendons nombreux.

mardi 12 janvier 2016

La concertation sur la deuxième phase d’urbanisation de Croissy-sur-Seine sur le chemin de ronde continue.

Une réunion avec la mairie de Croissy le 18/12/2015 a permis d'enregistrer plusieurs améliorations du projet :

Le programme ne comportera que 8 immeubles au lieu de 9, ce qui aérera le plan de masse et donnera plus d'importance à la végétation. Tous les immeubles comportent 2 étages (R+2) et combles.

L'immeuble en bordure du chemin de ronde sera reculé de 10 mètres supplémentaires, il se situera donc à 30 mètres de la rue au lieu de 20.Enfin deux percées seront crées entre les immeubles (une de chaque coté) en remplaçant la grande dalle par des pergolas entre les immeubles.

Les espaces verts occuperont 43% de la surface, les bâtiments 37% et la voirie 20%. Il est prévu la plantation de 150 arbres. La typologie des logements évolue un peu: 140 logement sociaux au lieu de 150 et 60 en accession à la propriété au lieu de 50, soit un total inchangé de 200. L'un des trois bâtiments en toiture végétale sera avancé vers l’entrée;Afin d'améliorer l’esthétique, les garde-corps des balcons seront opaques contrairement à l'ébauche présentée.

Par ailleurs 220 places de parking seront crées au lieu de 250 (140 pour les logements sociaux et 80 pour ceux en accession) sur la base d'une par studio et 2 pièces et deux pour les 3 à 5 pièces. Les places en crèches, écoles maternelles et primaires ne posent pas de problèmes car la tendance à Croissy est à la fermeture des classes. Pour les collèges et lycées, le domaine n’est pas de la responsabilité de la ville.

AEB et les associations présentes ont demandé d'approfondir les points suivants:

Etudier l'augmentation du nombre de places de stationnement visiteurs: 3 seulement sont prévues. Il serait possible de les porter à 5 en réduisant la surface des jardins familiaux. La mutualisation de la voie d’accès avec la voie privée parallèle qui dessert les deux maisons riveraines; pour la mairie , cette mutualisation est peu probable du fait de la réticence des riverains. Concernant les bus, la possibilité de créer une aire de retournement est refusée, de même que le passage d'un bus de petit gabarit dans la résidence avec retournement au fond de la parcelle: la voie de desserte étant privée et ce passage de bus étant générateur de nuisances pour les habitants. Sur ce sujet, la mairie de Croissy rappelle sa demande de création d'une ligne de bus vers Saint Germain en Laye. AEB insiste sur l’intérêt de faire circuler des bus de petit gabarit et de préférence électriques.

Le cabinet ITER est chargé d'une étude sur les transports .

Les associations demandent une réunion avec les maires adjoints de Croissy, du Pecq et du Vésinet en charge des transports afin de faire le point sur ce sujet qui reste le plus difficile à résoudre. Cette demande a été acceptée et la réunion programmée pour la deuxième quinzaine de janvier.

Un prochain billet vous informera des suites de cette concertation.

_

vendredi 20 novembre 2015

Le point sur la deuxième phase d’urbanisation de Croissy-sur-Seine sur le chemin de ronde (Construction de 180 à 200 logements).

A la demande d'AEB, la mairie de Croissy-sur -Seine a organisé une réunion pour nous consulter avant le dépôt du permis de construire de cette deuxième phase. Rappelons qu'un premier lot de 174 logements a fait l’objet d'un permis de construire en octobre 2014 (voir les commentaires d'AEB sur le site). AEB a associé l'association du Chemin de Ronde a cette réunion.

Le contenu du projet:

Réalisation de 180 à 200 logements dont 140 logements sociaux et 40 logements en accession à la propriété sur une surface d'environ 2 hectares. Rappelons que le projet Parc Princesse prévoit 450 logements sur 8 hectares pour une surface totale du parc de 32 hectares. L'architecture et les constructions seront de qualité identique, les logements en accession à la propriété seront regroupés dans les mêmes immeubles. Les immeubles seront des R+2 avec combles, les parkings étant en rez de chaussée pour éviter la construction de parkings en sous-sol près de la zone inondable. Le nombre de parkings prévu est de 1par logement social et de 2 par logement en accession à la propriété. Les logements sociaux seront gérés par SNI, filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations, et proposés à des gendarmes et à des militaires en activité. Il y aura des studios, 2, 3p et 4 pièces. La livraison est prévue en 2018.

Les contraintes:

Le parcelle est en longueur vers la Seine et perpendiculaire au Chemin de Ronde. La partie en fond de terrain est inconstructible car en zone inondable . AEB précise que l'ensemble du terrain a été presque totalement inondé lors de la crue 1910. La mairie de Croissy répond que, selon les pouvoirs publics, les travaux d'aménagement effectués sur l'ensemble du bassin de la Seine rendent une telle crue fortement improbable.

La disposition retenue montre un axe bordé d'immeubles avec en fond de parcelle une plantation de 2 grands arbres (chênes). L'objectif général est de créer un ensemble très végétal et planté d'arbres (hauts arbres dès le début) ; 148 arbres plantés (prunus, ...chênes), haies, en particulier à l'entrée qui permettent de dévoiler le site au fur et à mesure que l'on y pénètre (ce ne sera pas un espace privé). Quelques toitures végétalisées seront réalisées. La surface des espaces verts et jardins se répartirait comme suit : 4300m² en parties communes, 1200 m² de jardins partagés, 1200 m² de jardins privatifs. AEB a demandé un recul plus important par rapport au Chemin de Ronde et une baisse du faitage du 1er bâtiment.

Concernant les transports, il reste à définir une place de retournement pour les bus devant desservir le site. AEB a proposé un aménagement spécifique à l’entrée de la résidence. Le projet doit être arrêté début janvier 2016, les études d'architecture sont en cours.

La municipalité de Croissy et le promoteur souhaitent poursuivre la concertation et recueillir l'avis et les suggestions des associations, pour que le projet s'intègre bien à la Ville Parc voisine .Une prochaine réunion de présentation à la mairie de Croissy doit être organisée d’ici fin novembre 2015. AEB continuera à participer activement à ces réunions de concertation et vous communiquera les résultats de ses interventions.

jeudi 17 septembre 2015

Avis d'AEB sur le projet de SCOT mis à enquête publique

Conformément à la loi, le projet de Schéma de Cohérence et d'Orientation des Transports (SCOT) arrêté le 17 décembre 2014 par la CCBS fait l'objet d'une enquête publique du 17 août au 18 septembre 2015.

Ce document d'urbanisme détermine le futur des communes de la CCBS en terme de logements, de transports et d'équipements en tenant compte de la préservation de l'environnemen

Après examen du document présenté, AEB considère que ce projet doit être adopté avant le 1er janvier 2016 compte tenu des risques liés à l'élargissement de la communauté d'agglomération à cette date.

Il est à noter, par ailleurs, que le Préfet des Yvelines a émis un avis défavorable à ce projet.

AEB a donc communiqué son avis par écrit au commissaire- enquêteur, avis dont la conclusion est la suivante:

AEB est en accord avec les orientations du SCOT qui met l’accent sur l’exception patrimoniale du site de la ville-parc du Vésinet et souligne sa qualité de site de biodiversité majeure. Le projet d’éco-Quartier du Parc-Princesse devrait être un exemple de densification raisonnée dans un secteur boisé (présence d’une centaine d’arbres remarquables) qui préserve l’environnement. Toutefois, les conséquences de l’accroissement de la démographie des communes environnantes (PLH, OIN) apparaissent sous évaluées, notamment leur impact sur les transports en commun sur la partie sud de la Boucle de la Seine pour laquelle les orientations de la politique de transports sont à revoir dans le cadre de la CABS (navettes, petits bus électriques, transports à la demande …)

Nous constatons la volonté d’aboutir à un SCOT adapté à notre communauté d’agglomération et à notre ville-parc et nous demandons à être associés en amont aux futurs projets d’urbanisation liés à notre périmètre et aux futures modifications de ce document.

L’élargissement de la future communauté d’agglomération devra s’appuyer sur ce SCOT et s’en inspirer.

dimanche 5 juillet 2015

AEB dialogue avec la Mairie de Croissy

Conformément à son objet social AEB « Aménagement et Environnement de la Boucle. Le Vésinet, Croissy, Le Pecq. » s'est s’intéressée aux constructions projetées par la ville de Croissy-sur-Seine allée des machines quant à leur impact sur l’environnement paysager et sur la circulation.

A l'issue de plusieurs interventions et réunions depuis fin 2014, A.E.B. a obtenu de la commune de Croissy les modifications suivantes du permis de construire initial:

- La façade chemin de Ronde a été retravaillée : un décrochement supplémentaire a été ajouté, avec un retrait occupé par des balcons

- Baisse de 2,90 m au faitage du premier bâtiment.

- L’esthétique a été améliorée avec des parements de briques

- Le retrait des immeubles par rapport au chemin de Ronde est de 9m au minimum (à gauche) et 14 m au maximum (à droite).

- Les immeubles sont en R+2, la hauteur sur le chemin de Ronde sera de 10m36 sur la partie gauche et 9m36 au milieu et sur la partie droite.

- Disparition de la salle polyvalente pour 250 pers et du changement d’appellation des locaux communs en LCR (locaux communs résidents) qui se décomposent en 2 surfaces de 49m² et d’une laverie de 23 m².

- Un muret de clôture et une clôture végétale formée par une haie vive de 2m20 de haut et 8 arbres plantés de plus grande hauteur sur le chemin de Ronde sont confirmés

- Quelques places de parking supplémentaires

Il y aura une charte "chantier propre" ou équivalent et AEB y sera associé. AEB sera également associé au suivi de la vie de ce programme.

Par ailleurs, la commune de Croissy a pris l’engagement de consulter A.E.B. dans la phase de conception de la seconde opération, beaucoup plus importante, également programmée allée des machines.

Nous continuerons à rendre compte de chaque événement significatif touchant les sujets ci-dessus, et tout autre concernant l’objet de notre association.

Comme vous pouvez le constater, A.E.B. s’implique de façon constructive dans le devenir de notre environnement. Le sérieux de notre approche nous fait reconnaître comme des partenaires responsables, et nous entendons poursuivre dans cette voie.

N’hésitez pas à vous mettre en rapport avec AEB pour nous apporter vos suggestions.

Notez dès à présent que vous pourrez rencontrer AEB le 5 septembre 2015, entre 9 heures et 13 heures, place du marché, à l’occasion de la matinée des associations. N’hésitez pas à nous rejoindre, vos adhésions sont notre force.

Parc Princesse: le bilan de l'action d'AEB au 1er semestre

L’AFTRP, aménageur, et l’Agence TER, concepteur du projet, ont présenté et commenté les résultats des travaux des ateliers participatifs le 30 juin à partir de 19 heures, au gymnase Princesse. Ces ateliers participatifs, au nombre de 5, se sont tenus entre le 10 mars et le 2 juin.

AEB y est intervenue activement, à raison d’au moins deux r__eprésentants dans chacun des 4 groupes composant ces 5 ateliers. __AEB a ainsi pu faire prendre en compte les idées suivantes

Atelier 1 - Espaces publics (10 mars) : préservation du caractère paysager du lieu et de son calme, et intégration d’équipements type aire de jeux, parcours sportifs, espaces événementiels (p. ex. kiosque).

Atelier 2 - Mobilité (31 mars) : liaisons douces (piétons, cyclistes) vers la gare RER, renforcement des transports en commun pour réduire le recours aux véhicules automobiles, stationnement en sous-sol pour l’essentiel.

Conception de la ville-parc

Atelier 3 (15 avril) : présence visible de l’eau (rappel des lacs et rivières du Vésinet), préservation du cadre arboré.

Atelier 4 (11 mai) : regrouper les constructions (R+3 maximum) en blocs, en préservant les vues vers l’hôpital et les arbres remarquables. Principe : respect des règles d’urbanisme, dérogations envisageables ponctuellement.

Atelier 5 (2 juin) : gestion des déchets organiques, réduction de l’emploi de la voiture, utilisation de la biomasse.

Phase 2 – 2ème semestre 2015

Le plan présenté est une esquisse, qui sera affinée dans le cours du second semestre 2015

AEB entend rester force de proposition au cours de cette phase cruciale, tout spécialement concernant la circulation : impact des flux automobiles sur la voirie existante, liens entre le Parc Princesse et la zone gare RER/ Centre-ville. La sécurité est aussi un sujet sur lequel AEB reste particulièrement vigilante.

AEB s’assurera aussi que les équipements et les partis architecturaux soient en accord avec les principes qui ont présidé à la conception et à la réalisation de la ville-parc du Vésinet.

jeudi 22 janvier 2015

Parc Princesse : l'équipe projet se met en place avec la nomination du cabinet TER et de Filigrane

Après la nomination de l'AFTRP en tant qu'aménageur en 2014, une nouvelle étape vient d'être franchie. En effet, l'AFTRP et la municipalité ont sélectionné le cabinet TER comme équipe d'urbaniste/paysagiste en charge de la conception du Parc Princesse.

Ce cabient a été sélectionné après une compétition très relevée qui a réunie une quarantaine de candidats parmi les urbanistes et paysagistes les plus réputés de France.

Le cabinet TER va donc définir, en liaison avec les équips de la mairie et les habitants, tous les éléments qui vont façonner ce quartier : lieu de vie, commerces, équipements publics, voirie, circulation, stationnement, implantation des immeubles, architecture, sécurité, environnement et développement durable, ...

Des ateliers participatifs vont être mis en place pour faire remonter le demandes et recommandations des habitants et des associations. C'est le cabinet Filigrane qui animera ces ateliers et en fera la synthèse pour l'équipe de conception.

lundi 22 décembre 2014

Permis de construire pour 174 logements Chemin de Ronde : les habitants se mobilisent et déposent un recours gracieux

Les habitants du Chemin de Ronde et des environs se mobilisent à propos du permis de construire accordé par la municipalité de Croissy sur Seine pour la construction de 42 logements familaiux, d'une résidence de 132 studios et d'une salle polyvalente de 245 m2.

Ils sont particulèrement choqués que la concertation promise par l'adjoint à l'urbanisme n'ait pas été organisée. Et pourtant cette concertation devait avoir lieu dès qu'un projet était connu. Or le dépot du permis de construire date d'octobre 2014, il ya trois mois ! D'autant que le dossier semble comporter de nombreuses anomalies.

Ces constructions vont poser de nombreux problèmes aux habitants du voisingae. C'est pourquoi ils ont déposé un recours gracieux auprès de la mairie de Croissy sur Seine. Ils sont soutenus par deux associations : AEB et l'Association du Chemin de Ronde, qui se sont jointes au recours.

Il n'est pas trop tard pour améliorer ce projet.

mardi 18 novembre 2014

Croissy construit 42 logements et une résidence de 132 studios sur le chemin de Ronde

Un permis de construire vient d'être accordé pour construire sur deux parcelles situées sur le chemin de Ronde à l'angle de l'allée des machines, allée qui prolonge l'avenue de la Prise d'Eau au Vésinet.
Chemin de Ronde vue ensemble

La consultation du dossier de permis indique que les constructions auront les caractéristiques suivantes : Chemin de Ronde Permis de Construire

1) la surface totale de palncher sera 6 503 m2, sur un terrain de 6814 m2. Soit un COS proche de 1, plutôt typique d'un centre ville.

2) la hauteur sera de 12.90m soit R+3, une hauteur significativement plus haute que les habitations environnantes.

3) un immeuble de 42 logements familiaux dont la décomposition par type est la suivante :

- 15 2 pèces de 40 m2
- 15 3 pièces de 63 m2
- 10 4 pièces de 78 m2
- 2 5 pièces de92 m2

L'immeuble comprendra également une place de parking par logement

4) une résidence pour jeunes actifs avec 132 studios de 23 m2, ainsi qu'une salle polyvalente de 245 m2, avec 44 places de parking.

5) 5 arbres seront abattus et 21 plantés.

On peut penser qu cette construction massive va augmenter la population du quartier d'environ 300 personnes Et combien de voitures en plus ? 150 ? 200 ? 300 ?

jeudi 29 mai 2014

AEB rencontre l'AFTRP, l'aménageur choisi pour le Parc Princesse

En Janvier 2014, la municipalité a choisi l'AFTRP comme aménageur pour l'Ecoquartier Parc Princesse.
Un contrat de concession a été signé entre la ville et l'aménageur quelques semaines après.

L'AFTRP a publié une plaquette encourageante (Plaquette AFTRP fev. 2014) esquissant son approche de l'urbanisation de ce quartier.

AEB, très attentif à ce que ces déclarations se transcrivent bien dans la réalité du projet, a obtenu une première rencontre avec l'AFTRP le 21 mai 2014.

Un échange approfondi a eu lieu sur tous les sujets pour lesquels AEB souhaite un travail collaboratif : lieu de vie (café ?, restaurants ?, commerces ?), circulation, typologie des logements, implantation des bâtiments et architecture, stationnement, environnement, équipements publics, cimetière…

Cette rencontre a été positive car elle a permis de constater que sur de nombreux points AEB et AFTRP partagent la même approche et la même vision du projet. Le chef de projet d'AFTRP a indiqué que tous les sujets soulevés par AEB seront étudiés en détail et qu'AEB sera impliqué.

Dans un premier temps, l'AFTRP va constituer, avec la municipalité, une équipe de maîtrise d'oeuvre comprenant des compétences multiples :

  • urbaniste / paysagiste
  • architecte conseil
  • bureau étude technique
  • bureau d'études développement durable

mercredi 12 mars 2014

Réunion publique liste Bernard Grouchko : 12/03/14 à Princesse

La réunion publique de la liste Bernard Grouchko au gymnase Princesse aura lieu le 12/03 et non le 13/03 comme annoncé précédemment sur le site.

dimanche 23 février 2014

L'AFTRP : une première communication encourageante

Suite à sa nomination comme aménageur de l'Ecoquartier Parc Princesse, l'AFTRP a publié une plaquette précisant son attitude et ses intentions.

Tout d'abord, le Président de l'AFTRP écrit que :

  • l'AFTRP va "...veiller à ce que Ie Parc Princesse s'inscrive dans 1a continuité de I'urbanisme vésigondin, tout en étant à 1a hauteur des enjeux du XXI ème siècle."
  • "... les élus et les services municipaux seront étroitement associés au choix de I'urbaniste et du paysagiste coordonnateurs de la zone d'aménagement concerté (ZAC), à la stratégie de découpage des lots, à la conception des espaces publics ..., au choix des promoteus et des propositions architecturales."

De plus, l'AFTRP écrit : "... nous donnerons un nouvel élan à la concertation avec les acteurs locaux, les habitants et les associations."

Enfin le reste de la plaquette évoque quelques grands axes :

  • "Les grands principes de l'aménagement du Vésinet seront respectés : espaces verts publics et privés géréreux, permettant le développement de grands arbres, un réseau de lacs et rivières, la transparence des clôtures, etc."
  • "... un quartier résidentiel qui se fonde dans le parc selon le ccncept de parc habité ".
  • "...une attention particuilière sera accordée au respect des arbres remarquables et des espèces protégées présentes dans le Parc Princesse".

AEB sera très attentif à ce que ces déclarations se transcrivent bien dan la réalité du projet.

Pour accéder à la plaquette de l'AFTRP, cliquer sur : Plaquette AFTRP fev. 2014

lundi 17 février 2014

Ecoquartier Parc Princesse : 400 ou 600 logements ?

Dans le cadre de la campagne électorale, un tract affirme qu'il est désormais prévu de construire 600 logements sur les terrains de l'hôpital.

AEB, qui est l'un des meilleurs connaisseurs du dossier, souhaite faire le point sur cette question. Voici les faits :

1. Le document qui nous lie avec l'aménageur est le TCA (Traité de Concession et d'Aménagement). Cet engagement est basé sur des m2 de plancher et n'implique aucun nombre précis de logements

2. Le TCA est lui-même basé sur le cahier des charges de l'aménageur et le reflète de très près. La encore l'objectif et l'engagement est en m2. Ce cahier des charges date de juillet 2012 et n'a pas été changé. Donc rien de nouveau.

Pour mémoire l'historique des m2 à construire dans le Parc Princesse est le suivant :

• L'Etat a demandé à la ville de prendre un engagement sur l'habitation correspondant à 400 logements et 30 000 m2 SHON (Surface Hors Œuvre Nette)

• C'est l'équipe Varèse/Bastard de Crisnay/Fiquet qui a demandé à rajouter de l'activité. Résultat : 3 à 5 000 m2 de plus

• Ces engagements ont été consignés dans un protocole signé entre la ville et l'Etat.

• C'est l'équipe Bastard de Crisnay/Fiquet qui a rédigé le cahier des charges de l'aménageur. A cette occasion ils ont remplacé les 30 000 m2 de SHON par 30 000 m2 de plancher, soit 10 à 15 % de plus ! Idem pour les 3 à 5 000 m2 d'activité transformés de SHON en plancher.

Conclusion :

  • aujourd'hui, aucun élément ne permet de valider ce chiffre de 600 logements. On peut seulement noter qu'à la suite des inititaives malheureuses de l'équipe municipale précédente les m2 à construire ont augmenté.
  • A ce jour, les surfaces qui engagent la ville sont les suivantes : 30 000 m2 de plancher d'habitation, plus 3 à 5 000 m2 d'activités, de services et de divers. Par ailleurs le chiffre de logements signé avec l'Etat est de 400.

Le PLU du Vésinet définitivement voté le 13 février 2014

C'est le 13 février 2014 que le projet de PLU du Vésinet a été définitivement voté par le Conseil Municipal à l'issue d'un débat très approfondi.

Par rapport au projet mis en enquête publique en novembre et décembre 2013, la municipalité a introduit plusieurs changements pour tenir compte des commentaires des habitants, du commissaire enquêteur et de l'Etat.
En particulier : l'augmentation du COS dans la zone UFb, la diminution du nombre de places de stationnement pour les logements sociaux (hors zone de l'hôpital) et le remplacement d'un emplacement réservé.

Au total ce PLU protège le site tout en permettant des agrandissements des habitations et une modernisation du centre ville.

mercredi 15 janvier 2014

Le conseil municipal du Vésinet nomme l'AFTRP comme aménageur des terrains de l'hôpital

Lors de sa séance du 9 janvier 2014, le Conseil Municipal du Vésinet a choisi l'aménageur des terrains de l'hôpital : il s'agit de l'AFTRP.
L'AFTRP est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), créé par l'Etat en 1962. Sa compétence territoriale couvre l'ensemble de l'Ile-de-France. C'est l'un des principaux aménageurs en France.

L'équipe majoritaire du Conseil Municipal a expliqué que l'AFTRP a été choisi car il apportait plus de garanties que les autres finalistes tels que Vinci Aménagement ou Bouygues Aménagement. En particulier, la gouvernance du projet sera organisée de telle manière que le poids de la ville dans toutes les décisions principales sera très important : choix de l'urbaniste Paysager, choix d'implantation des ilots, choix des promoteurs et bailleurs,...

De plus leur vision du projet correspond bien aux caractéristiques du Vésinet : la création de lacs, de rivières et de petits immeubles dans un parc arboré permettra de créer un nouveau quartier en bonne harmonie avec le reste du Vésinet.

Enfin la contribution financière aux équipements publics a été fortement augmentée (5 millions d'euros environ au lieu de 2,3) permettant ainsi de mieux équiper le quartier.

Les prochaines étapes du projet sont les suivantes

  • signature du traité de concession et d'aménagement après approbation par la Conseil Municipal,
  • choix d'un Urbaniste/paysagiste
  • plan masse du quartier avec dessin des voiries et des ilots d'immeuble.

Toutes ces étapes seront réalisées au cours des prochains mois qui seront donc cruciaux pour le projet.

La concertation et l'information des habitants sera un éléments très important au cours des prochains mois. Il est prévu de créer une maison de projet, un site internet et des groupes de travail.

AEB sera très présent dans tous les groupes de travail car nous souhaitons depuis le début que le projet soit le meilleur possible pout tous les habitants actuels et futurs.

lundi 2 décembre 2013

PLU : AEB emet un avis favorable

Le projet de PLU voté par la nouvelle équipe municipale le 13 aout est actuellement en enquête publique.

AEB a émis un avis favorable à ce projet qui représente un bon équilibre entre différents impératifs :

  • le besoin de conserver la couverture arborée qui fait le charme du Vésinet
  • la nécessité de donner au centre villes des possibilités de modernisation et de densification
  • l'obligation légale d'organiser le développement concerté des logements sociaux.

Vous trouverez l'avis détaillé d'AEB en cliquant sur : PLU nov 2013 commentaires AEB

samedi 28 septembre 2013

L'élaboration du nouveau PLU a franchi une étape décisive

Comme annoncé, durant l’été la nouvelle équipe municipale a procédé à la réécriture du PLU avec le concours des associations dont AEB avec un double objectif :

• renforcer les mesures de préservation du site inscrit conformément à l’arrêté du 10 juillet 1970.

• tenir compte, au mieux, des exigences de l’Etat et des PPA (Personnes Publiques Associées).

Le nouveau projet approuvé lors du Conseil Municipal du 13 aout 2013 prend en compte les principales modifications demandées par AEB à savoir :

  • Une surface minimale pour les parcelles
  • L’abaissement de certains COS par rapport au projet de la municipalité précédente
  • 30% de logements sociaux à partir de 4 logements
  • L’identification de réserves foncières, exclusivement destinées à la construction de logements sociaux.

La nouvelle enquête publique aura lieu à la fin de la phase de consultations des Personnalités Publiques Associées (PPA) soit du 15 novembre au 16 décembre 2013.

Il est important que les adhérents d’AEB participent en nombre à cette consultation en indiquant leur satisfaction pour les modifications apportées. Le vote au Conseil Municipal est prévu en janvier / février 2014.

- page 1 de 3