Une réunion avec la mairie de Croissy le 18/12/2015 a permis d'enregistrer plusieurs améliorations du projet :

Le programme ne comportera que 8 immeubles au lieu de 9, ce qui aérera le plan de masse et donnera plus d'importance à la végétation. Tous les immeubles comportent 2 étages (R+2) et combles.

L'immeuble en bordure du chemin de ronde sera reculé de 10 mètres supplémentaires, il se situera donc à 30 mètres de la rue au lieu de 20.Enfin deux percées seront crées entre les immeubles (une de chaque coté) en remplaçant la grande dalle par des pergolas entre les immeubles.

Les espaces verts occuperont 43% de la surface, les bâtiments 37% et la voirie 20%. Il est prévu la plantation de 150 arbres. La typologie des logements évolue un peu: 140 logement sociaux au lieu de 150 et 60 en accession à la propriété au lieu de 50, soit un total inchangé de 200. L'un des trois bâtiments en toiture végétale sera avancé vers l’entrée;Afin d'améliorer l’esthétique, les garde-corps des balcons seront opaques contrairement à l'ébauche présentée.

Par ailleurs 220 places de parking seront crées au lieu de 250 (140 pour les logements sociaux et 80 pour ceux en accession) sur la base d'une par studio et 2 pièces et deux pour les 3 à 5 pièces. Les places en crèches, écoles maternelles et primaires ne posent pas de problèmes car la tendance à Croissy est à la fermeture des classes. Pour les collèges et lycées, le domaine n’est pas de la responsabilité de la ville.

AEB et les associations présentes ont demandé d'approfondir les points suivants:

Etudier l'augmentation du nombre de places de stationnement visiteurs: 3 seulement sont prévues. Il serait possible de les porter à 5 en réduisant la surface des jardins familiaux. La mutualisation de la voie d’accès avec la voie privée parallèle qui dessert les deux maisons riveraines; pour la mairie , cette mutualisation est peu probable du fait de la réticence des riverains. Concernant les bus, la possibilité de créer une aire de retournement est refusée, de même que le passage d'un bus de petit gabarit dans la résidence avec retournement au fond de la parcelle: la voie de desserte étant privée et ce passage de bus étant générateur de nuisances pour les habitants. Sur ce sujet, la mairie de Croissy rappelle sa demande de création d'une ligne de bus vers Saint Germain en Laye. AEB insiste sur l’intérêt de faire circuler des bus de petit gabarit et de préférence électriques.

Le cabinet ITER est chargé d'une étude sur les transports .

Les associations demandent une réunion avec les maires adjoints de Croissy, du Pecq et du Vésinet en charge des transports afin de faire le point sur ce sujet qui reste le plus difficile à résoudre. Cette demande a été acceptée et la réunion programmée pour la deuxième quinzaine de janvier.

Un prochain billet vous informera des suites de cette concertation.

_